Interview juillet – Brigitte

En lisant le blog de mon amie C, juste ici, j’ai eu envie de donner des interview à mon tour. Loin de moi l’idée de faire du plagiat, je me suis dit «pourquoi parler uniquement de lecture ?» Voilà pourquoi j’ai pris la décision de faire parler toute personne aillant un projet ! Que ce soit l’écriture d’un roman, un voyage, un changement de métier… Tout le monde mérite d’avoir son mot à dire. Je vous présente donc le projet de Brigitte et son avenir tout tracé dans le Yoga.

ABY : À quel moment t’es-tu lancé dans le yoga ? Quels ont été les raisons ?

Brigitte : Je me suis lancée au moment où je sentais que j’en avais besoin. A cette période, j’avais besoin de me retrouver moi-même, de me faire du bien ! J’étais «malade» et il fallait que je fasse du bien à mon esprit ainsi qu’à mon corps car il n’était pas dans une forme phénoménale. Mon esprit lui était agité/déprimé. Il fallait que j’apprenne à m’écouter un peu plus, voilà les principales raisons qui m’ont poussé à commencer la pratique du yoga. J’en avais besoin et mon corps me l’a fait comprendre.

ABY : Comment as-tu découvert le yoga ?

Brigitte : Ma première rencontre avec le yoga s’est passé il y a trois ans, c’était une séance d’initiation. J’en suis ressortie en ayant détesté ça mais avec du recul je me rends compte qu’il y a eu différents facteurs à ça. Premièrement, ce n’était pas le moment pour moi d’apprécier la discipline. Deuxièmement c’est surtout le professeur ne me convenait pas ! C’est une des premières choses qu’il faut savoir avant de se lancer, c’est de choisir LE professeur. Ma seconde expérience fut lorsque je suis tombée en dépression, mon travail et ma vie privé n’était pas au beau fixe. Je devais tenir le lit à cause d’une opération puis j’ai lu «Miracle Morning» d’Hal Erold, je m’y suis intéressée de plus prêt. J’ai lu de nombreux livres de professeurs qui m’ont fait tomber amoureuse un peu plus chaque jour de la discipline. Au début ma pratique se faisait seule chez moi à l’aide de mes livres, ça me faisait du bien de sortir du lit. J’y allai doucement, à mon rythme afin de ne pas brusquer mon corps.

ABY : Quels ont été les bien-fait que tu as ressenti avec la pratique régulière du yoga ?

Brigitte : Pour ressentir les biens faits du yoga, il faut une pratique régulière (sans durée spécifique et quasiment tous les jours) mais ce n’est pas une obligation d’en faire tous les jours, c’est seulement conseillé. On se sent beaucoup moins stressé et angoissée, le sommeil est beaucoup plus reposant. J’ai surtout pu ressentir une énorme confiance en moi, de l’assurance dans tout ce que j’entreprends ! Mais surtout mon corps est en meilleure santé et mes muscles se sont renforcés. Ma concentration est au beau fixe (surtout après une dépression ou la concentration est diminuée), ma respiration est plus calme et je respire mieux. Pour moi, le bien fait principal a été de sortir de ma dépression compliquée.

ABY : As-tu eu des inspirations pour te pousser à la pratique ?

Brigitte : Bien-sûr ! Ma première inspiration à été Tara Stile, professeur de yoga à New-York. Son livre «le yoga qui nourrit» a été une révélation dans ma vie, cela m’a secoué et permis de savoir où je voulais me positionner avec ma pratique. Ma seconde inspiration est lié à un compte instagram que je suis, Ashleygalvinyoga & Joshkrameryoga ! Jeune couple de professeur aux comptes très inspirant. Il y a aussi JessicaOlie et son histoire, sa rencontre avec le yoga.

ABY : Comment définis-tu le yoga ?

Brigitte : La définition du yoga sera souvent «une discipline de corps et d’esprit qui comprend une grande variété d’exercices et de techniques.» Mais avec le temps et la pratique, cette définition devient beaucoup plus construite. Une pratique de yoga est composée de ASANAS (les postures) qui se travaille avec la respiration PRANAYAMA (maîtrise du souffle). En se concentrant sur l’instant présent de notre pratique, le ressenti de chaque geste et le souffle qu’on engage sur le tapis -est-ce bien français ? J’en doute, corrigez moi aha*- cela peut paraître dure, mais avec le temps ça devient naturel.

ABY : Pourquoi devenir professeur de yoga ?

Brigitte : Je souhaite le devenir car j’ai besoin de transmettre cette passion. J’ai besoin de montrer que l’on peut se faire du bien, que nous avons les moyens de nous sentir fort et meilleur ! Nous n’avons qu’un seul corps, il est normal de cohabiter avec lui et d’en prendre soin. Il faut apprendre à l’aimer, à l’écouter et surtout le préserver. Apprendre à surpasser ses craintes pour atteindre ses vrais limites. Je veux guider des personnes dans leur vrai nature, leur permettre à travers le yoga, d’ouvrir les yeux sur l’environnement qui les entourent. Nous sommes des êtres extraordinaire et non des machines de la société. Je suis persuadée que la pratique du yoga nous révèles notre «moi intérieur» et permet de s’affirmer, de voir le bon côté des choses.

ABY : Combien de temps as-tu pratiqué avant de te lancer dans ce projet ?

Brigitte : Il y a eu plusieurs étapes à cette révélation. La première a été quand j’ai décidée de quitter le travail qui me rendait malheureusement. Grâce à ça, j’ai mis fin à un cycle d’arrêt de travail. La seconde, c’est en faisant de nombreux petit boulot à côté car la formation n’est pas financer par les aides… C’est un diplôme international, agrée par Yoga Alliance International.

 Retrouvez la sur twitter et Instagram : Brigittemlt & Brigittemlt

Aby ⊗

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s